Pour cette édition 2014, seuls Jean-Claude, Thierry, Sylvain et Michel se sont levés à 5H pour relever le défi des Gorges. A noter que Thierry a fait du rab car dès 6H il était déjà en selle pour faire Pourcieux - Saint-Maximin en vélo. C'est donc avec deux voitures que nous avons rallié les Salles. Le temps de se préparer et c'est vers 8H que nous partîmes à l'attaque des cîmes.

On attaque bille en tête la Corniche Sublime par la montée sur Aiguines suivi immédiatement par le Col d'Illoire pour poursuivre jusqu'au sommet un peu après la fontaine de Vaumale (près de 13km de montée). Il faisait un peu frais au départ mais la montée en température s'est faite rapidement. C'est à la première descente que certains ont apprécié d'avoir emporté leur veste coupe-vent.

verdon-2014-1A peine descendu que nous voilà en train de remonter vers le Pas des Cavaliers et le tunnel du Fayet. Là c'est le trou noir ! A peine si fugitivement les bandes fluos du gilet de Jean-Claude nous indiquaient la direction à prendre. La deuxième difficulté effacée, nous descendons vers le Pont de l'Artuby. Jean-Claude, Thierry et Sylvain se sont arrêtés pour voir un candidat au saut à l'élastique se préparer à sauter. Pour ma part, je continue pour attaquer une nouvelle longue montée qui aboutira sur le plateau après être passé aux balcons de la Mescla.

Il ne nous reste plus qu'à descendre sur Trigance...sauf qu'il y a encore à franchir un méchant  "coup de cul" de 16%, fort heureusement très court. Première halte pour remplir les bidons et nous voilà repartis pour rejoindre la rive droite du Verdon en passant le pont des Soleils.

Et bien entendu c'est à nouveau une belle grimpée qui se présente pour atteindre le Point Sublime. Et d'une encore de passée. Nouvelle descente (toujours bien plus courtes - en durée - que les montées) et nous voilà à nouveau ( et c'est pas fini) dans la montée qui mène à La Palud. C'est dans cette montée que nous avons rencontré un bouchon improbable causé par le passage d'un troupeau de mouton. Ces braves ovins ont stoppé les quelques automobilistes présents mais ont eux la gentillesse de s'écarter pour nous laisser passer. Ce qui nous a évité d'avoir à déchausser en pleine montée.verdon-2014-7

Arrivée à La Palud sans même se poser de question - Ah ! les inconscients - nous voilà embarqués sur la Route des Crêtes ! Comme sur les précédentes montées Jean-Claude et Thierry chevauchent en tête, suivis de Sylvain et beaucoup plus loin de Michel. A noter qu'à chaque sommet un regroupement été fait et que même que Jean-Claude à fait plusieurs kilomètres en plus en redescendant à la rencontre de Michel.

Comme à chaque fois c'est dans la montée de La Maline que nous avons vu tournoyer des vautours au dessus de nos têtes.

La Maline reste le dur morceau du parcours et pour ma part, même si j'ai dépassé un couple de courageux cyclistes en VAE, ma vitesse au compteur est descendu par moment à 7km/h !

Arrivés au sommet pas le temps de savourer le panorama, juste le temps de se rhabiller, reprendre son souffle et nous voilà dans la difficile descente sur le chalet de La Maline. Petite angoisse dans les passages des deux tunnels. Descente raide, revêtement défectueux, des pierres sur la route mais sens unique du moins en théorie car surprise deux voitures ont débouchées devant nous. Après cette descente devinez quoi ? Et oui cela remonte à nouveau pour rallier une nouvelle fois le charmant village de La Palud.

On en profite pour remplir une seconde fois nos bidons et à nouveau en selle pour monter les cols d'Ayen et de l'Olivier ! Ouf enfin l'ultime descente. Pas tout à fait il reste une nouvelle grimpette à la sortie des gorges avant de basculer dans la descente qui nous ménera aux bords du Lac de Sainte-Croix.

Et c'est avec un petit vent dans le dos, un soleil inattendu que nous avons terminé notre parcours en reliant les Salles (13H35). L'accueil à l'arrivée organisée par la famille de Thierry au grand complet (son épouse, ses deux garçons et leur chien) a été grandement apprécié surtout les boissons fraîches. Un grand merci !

verdon-2014-6

En conclusion nous avions quelques incertitudes pour la météo mais en définitive la sortie a été une réussite sur tous les points et nous avons pu encore une nouvelle fois faire ce parcours mytique dans les gorges du Verdon en se remplissant les yeux de la beauté de ce site merveilleux quitte en payer quelques efforts supplémentaires...(113km - D+ = 2700m - temps parcours = 5H30 - moy: entre 21 et 23 km/h).

A noter l'excellent état d'esprit de notre petit groupe qui nous a permis de faire ce tour difficile en toute convivialité en se mesurant uniquement à la configuration du terrain sans soucis de compétition.

Merci à Sylvain pour son "reportage" photographique.

verdon-2014-3

verdon-2014-4

verdon-2014-5

verdon-2014-2